La quête onirique de Kadath l'Inconnue

     Bonjour à toutes et à tous,

     Voilà un bon bout de temps que je n'avais pas utilisé le blog, alors profitons-en.

    Je me lance donc dans la cyclopéenne lecture de La quête onirique de Kadath l'Inconnue d'Howard Phillips Lovecraft. Une grande aventure où Randolph Carter entre de plein pied dans les Contrées du Rêve.

Mais voilà... l'histoire est longue, très longue... 111 pages pour la traduction de David Camus aux éditions Mnémos. difficile de publier un bloc unique... séparer en "chapitres", bien que Lovecraft n'ait pas lui-même opté pour cette solution, semble plus confortable.

     Armé d'un bon crayon, je découpe alors le récit en "unités narratives", et constate avec bonheur que le nombre de pages est relativement équilibré de chapitre en chapitre (onze pages en moyenne). Je soupçonne même Lovecraft d'avoir conçu son écriture en épisodes de dimensions équilibrées, comme un emboîtement de onze nouvelles.

Alors je m'arme de courage, pose le micro, ouvre le livre... c'est parti...

     Je lis la première portion, p. 109 à 119, avec ses ratés habituels, ses défauts coutumiers, mais aussi ses petits moments de grâce... bon sang, c'est trop bon de replonger dans la Quête onirique ! on recroise tout le monde dans ces premières pages... il faut absolument avoir (re)lu Le Bateau BlancPolarisCelephaïsLes Autres Dieux, ou bien sûr Les Chats d'Ulthar (de toute façon, celle-là, il faudrait presque l'apprendre par cœur !), car Lovecraft refond toutes ses limailles créatives dans le grand chaudron du rêve...

    Et puis vient le temps du montage audio : reprendre la lecture, écourter les silences trop longs, enlever les bruits parasites (ici une moto qui passe, là une tonte de gazon, etc.). Résultat du premier "chapitre" : 30 minutes... mince ! le temps d'une nouvelle à lui tout seul.

Un peu inquiet, je reprends le nombre de "chapitres"... onze... et 11 x 30 minutes, on atteint les 5h30... par tous les Shoggoths !!!... là, je suis pris de vertige...

Je n'ai qu'un adjectif qui me saute au visage... cyclopéen...

    C'est clair, je ne me vois pas attendre d'avoir l'intégralité du récit avant de la publier sur YouTube... "salut tout le monde, merci de me suivre, rendez-vous dans six mois"...

    Onze publications de 30 minutes environ, c'est un format acceptable.

     Par contre, je suis bien incapable de planifier les publications avec régularité. Pour l'heure, j'ai déjà enregistré les trois premières sections (p. 109 à 142), et réalisé l'illustration de la première - dont je joins ici les croquis préparatoires.

     Question musique, je m'enflamme littéralement : le thème de Randolph Carter, exposé dans la nouvelle La clé d'Argent, sera pris en thème et variations : chaque péripétie dans le monde du rêve entraînera une modification des timbres, du tempo, de l'harmonie, de l'instrumentation, etc. Sans compter sur le retour des thèmes déjà croisés dans les histoires antérieures (Atal, Barzai, Ulthar, Celephaïs, Pickman, etc.)

     Pour l'instant, je prépare surtout une petite vidéo sur la musique de L'Étrange maison haute dans la brume. Pour l'occasion, j'ai utilisé une vielle à roue sur laquelle je superpose des plages au piano numérique.

pour plus d'infos, voir ici :

https://tindalos-livreaudio.jimdofree.com/musiques-46-50/

     Le passage des 3 000 abonnés sera la récompense en musique !


       Bref : le premier chapitre de La quête onirique de Kadath l'Inconnue devrait être publié vendredi prochain (11 octobre), si tout va bien. La suite... avec un peu de patience.

        Et, comme pour L'Horreur de Red Hook, je compte assembler les 11 chapitres pour ne former qu'un seul fichier... de 5h30 et des poussières, donc...

       

       À bientôt !

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Boreec (vendredi, 04 octobre 2019 20:02)

    Je suis content de découvrir ton blog après tout ce temps ! Moi qui te suis consciencieusement sur YouTube et Twitter.
    Je regarde (ou plutôt j'écoute) chacune de tes lectures avec grand plaisir. C'est un dur travail que de retranscrire oralement les nouvelles de Lovecraft et cela y ajoute une profondeur que les mots seuls ne peuvent dégager. Avant de découvrir ta chaîne j'écoutais principalement les lectures de http://www.litteratureaudio.com/ et notamment celles de Jean-Luc Fischer. Elles sont pour moi une référence dans le domaine. J'ai hâte d'entendre "La quête onirique de Kadath l'Inconnue". J'ai également hâte de lire tes prochains articles sur ce blog, ton écriture est très agréable à lire.

  • #2

    Hastur (samedi, 05 octobre 2019 10:04)

    Tellement hâte de l'écouter entière !

    Full soutien pour cette nouvelle plus longue que la moyenne, le résultat sera fou de toutes façons ..

    En attendant les montagnes hallucinées alors ? :P

    Continue et GG

  • #3

    Tindalos (samedi, 05 octobre 2019 19:51)

    @Boreec
    Merci pour ce message enthousiaste ! Et bienvenue sur le blog, du coup !
    Oui, il y a de bonnes choses à entendre de Jean-Luc Fischer - et ce n'est pas toujours facile de passer derrière de bons lecteurs.
    "La quête onirique de Kadath l'Inconnue" va être une grande aventure... tant Lovecraft creuse un sillon très personnel dans un univers particulièrement original.

  • #4

    Tindalos (samedi, 05 octobre 2019 19:53)

    @Hastur
    Ah, oui ! fou de toutes façons, c'est certain !
    Les Montagnes Hallucinées ?... il va falloir être patient !... mais je me dirige lentement vers elles !
    Merci pour les encouragements !